Comment venir en aide

Croire
La plupart du temps, le plus important pour une victime d’agression sexuelle est d’être crue. Il est important d’accueillir la personne sans demander de détails qui pourraient laisser sous-entendre que vous doutez de ce qu’elle dit. N’émettez pas de commentaires qui pourraient mettre sa parole en doute.

Vous n’avez pas à faire la preuve qu’il y a eu agression sexuelle. Croire une victime d’agression sexuelle, c’est déjà contribuer largement à sa guérison. Exprimez clairement votre solidarité, dites-lui que vous l’appuyez sans réserve. « Je te crois ».
 
Respecter
Aller à son rythme, ne pas porter de jugement, ne pas mettre de pression pour qu’elle parle ou pour qu’elle fasse une quelconque démarche, respecter ses silences ou ses propos confus. Lui demander comment vous pouvez l’aider. « Prends ton temps ».     « Qu’est-ce que je peux faire pour toi? ».
 
Être honnête
Être authentique, ne pas dire des choses auxquelles on ne croit pas ou qu’on ne peut respecter.
 
Être à l’écoute
Se montrer disponible. Se mettre dans la peau de la personne pour être capable de comprendre ce qu’elle peut vivre. Lui permettre d’exprimer ses émotions. « Je suis contente que tu m’en parles ».
 
Rassurer
Conforter la personne sur ses réactions. Normaliser les émotions qu’elle vit. « C’est normal que tu te sentes comme cela… ».
 
Déculpabiliser
Principalement à cause des préjugés qui circulent dans notre société, les victimes d’agression à caractère sexuel se sentent coupables de l’agression qu’elles ont subie. Il est donc important de les rassurer sur leur non-responsabilité : l’agresseur est entièrement responsable de ses actes. « Ce n’est pas de ta faute ce qui est arrivé ».
 
Informer
Nommer les ressources qui existent et qui peuvent lui venir en aide comme les centres d’aide et de lutte aux agressions à caractère sexuel.